En soirée, découvrez l'exposition "Gustav Klimt, d’or et de couleurs" réalisée à partir d’œuvres de la figure incontournable de la peinture symbolique viennoise. Elle présente les œuvres qui ont fait la singularité et le succès de Klimt : sa période dorée, ses portraits et ses paysages. 

Dans la Vienne impériale de la fin du XIXe siècle, Gustav Klimt figure parmi les grands peintres décoratifs des somptueux monuments de la Ringstrasse. À l’aube du siècle nouveau, il s’impose à la tête de la Sécession viennoise, un courant qui aspire à régénérer l’art en profondeur. Célébré autant que contesté, Klimt ouvre la voie vers la peinture moderne. L’or et les motifs décoratifs, caractéristiques de ses œuvres, resteront un symbole de cette révolution artistique.

L’exposition immersive revient sur les représentants majeurs de la scène artistique viennoise comme Egon Schiele. Poussé par l’effervescence artistique caractéristique de la fin du XIXe siècle, Schiele s’inscrit dans une nouvelle forme de représentation du paysage et du corps humain.

Traversant un siècle de peinture viennoise, l'exposition propose un regard original sur Klimt à travers la mise en scène des portraits, paysages, nus, couleurs et dorures qui ont révolutionné la peinture viennoise dès la fin du XIXe siècle et pendant le siècle suivant.

Informations pratiques 

- Nocturnes de 19h à 21h en septembre et pendant les vacances scolaires (du 22 octobre au 7 novembre // du 17 décembre au 2 janvier - sauf 24 et 31 décembre).
- Nocturnes de 18h à 20h du 1er au 21 octobre et du 8 novembre au 16 décembre.

En soirée, découvrez l'exposition "Gustav Klimt, d’or et de couleurs" réalisée à partir d’œuvres de la figure incontournable de la peinture symbolique viennoise. Elle présente les œuvres qui ont fait la singularité et le succès de Klimt : sa période dorée, ses portraits et ses paysages. 

Traversant un siècle de peinture viennoise, l'exposition propose un regard original sur Klimt à travers la mise en scène des portraits, paysages, nus, couleurs et dorures qui ont révolutionné la peinture viennoise dès la fin du XIXe siècle et pendant le siècle suivant.

Les mécènes